ARTISTES
  • Cirquenciel

 

L´école de cirque → Cirquenciel fait partie de l´organisation non gouvernementale libanaise Arcenciel, créée en 1985 en pleine guerre civile par Pierre Issa. Arcenciel travaille avec et pour toute personne en difficulté et se construit autour de 5 programmes et plusieurs centres répartis sur tout le territoire Libanais :

 

- mobilité et santé

- environnement et agriculture

- jeunesse

- tourisme

- support social

 

L´école de cirque Cirquenciel s´inscrit dans le programme jeunesse d´Arcenciel. La mission de l’école de cirque Cirquenciel à Beyrouth est de répandre les arts du cirque comme un outil de développement physique, d´art-thérapie et d’engager les jeunes en difficulté dans un mode de vie responsable, engagé et autonome. Cirquenciel est une école de cirque social avec pour objectif de répandre la paix à travers les arts du cirque. L´école est fondée sur la conviction que chaque être humain a le droit de grandir et de se développer dans un environnement convivial et positif. Cirquenciel intervient sur trois programmes différents : 

 

- une école de cirque

- une troupe professionnelle

- une équipe de soutien psycho-social formée par des éducateurs de différents milieux

 

Au Liban Cirquenciel intervient aujourd’hui dans des écoles privées et publiques et travaille en étroite collaboration avec le Ministère de l’Éducation afin d’intégrer les arts du cirque dans les programmes éducatifs. 

Cirquenciel travaille aussi avec des ONG locales auprès des enfants libanais défavorisés et refugiés syriens, palestiniens, … au Liban.

  • Institut français du Liban

L’  Institut français du Liban, instigateur de l’action culturelle et linguistique de la France au Liban. 

Nous avons fait un appel à projets avec notre partenaire libanais Amel Association International, et l’Institut français au Liban auprès d’étudiants libanais d’écoles d’arts dans le cadre du festival La Belle Saison 2017

L’ambition de cette action : proposer des ateliers artistiques pour des enfants réfugiés syriens de l´Unité Mobile Éducative "Bus Amel" de notre partenaire au Sud Liban avec un prix de 2 000 $ de LEM Les Enfants de la Méditerranée pour le lauréat.

  • Collectif Kahraba

 

Le   Collectif Kahraba c’est un réseau d’artistes qui s’est progressivement créé avec la nécessité de partager des outils de travail, de nourrir des pratiques artistiques communes, et d’aller à la rencontre de publics de tous bords, toutes communautés confondues.

 

Nous jouons sur les places des villages, dans les jardins publics, dans les bibliotheques et les écoles, dans les théâtres ou même en pleine nature, poussés par le désir d’adresser à l’autre des moments de beauté, de simplicité et de poésie.

 

L’art est pour nous vecteur d’ouverture et de dialogue. C’est ainsi que se construit notre envie à créer des moments de partage et de rêve, et de continuer à interroger le monde dans lequel nous grandissons : ce qui le compose ou ne le compose plus, notre histoire, nos conflits, refaire du lien avec nos identités multiples, nos héritages, les "habiter" de manière contemporaine, les renouveler de manière artistique.

 

Pleinement engagé sur la scène culturelle libanaise depuis sa création en 2007, le Collectif Kahraba est aussi invité à jouer ou collaborer dans plusieurs pays d’Europe mais aussi en Russie, au Japon, au Canada, en Egypte, au Senegal...

 

  • Jungleye

→ Jungleye fondé en novembre 2015. Jungleye est un projet de photographie participative dirigé par Séverine Sajous, photographe, et Julie Brun, architecte, dans le camp de réfugiés et de migrants situé à Calais, en France, connu sous le nom de "Jungle". À travers la photographie, les migrants racontent leur propre expérience. Depuis 2016, Jungleye a travaillé en France, en Grèce et au Liban, entre autre avec Amel Association International et Makhzouni Foundation avec des ateliers de photo et d´illustration, dont des ateliers pour des enfants qui travaillent soutenus par LEM, le HCR Liban et l´Union Européenne. 

  • Poedanza

La pratique de   Poedanza permet d'éveiller, développer, épanouir et exalter vos potentiels humains. C’est l’union du verbe et du geste. Chaque mot est vivant. Ateliers de danse et poésie par Marina Cedro.

  • One Hand Puppet

L´école de théâtre  One Hand Puppet à Beyrouth fait partie de Nadja Now International une organisation non gouvernementale à but non lucratif, qui cherche à soulager les situations et conditions de vie difficiles des personnes les plus durement touchées par la crise syrienne. 

 

Depuis le début de la crise syrienne, Nadja Now International s’est consacrée à améliorer la vie des réfugiés syriens démunis, en Syrie, au Liban et en Jordanie. Les deux premières années, Nadja Now International s’est concentrée sur l’apport d’une aide d’urgence et assistance humanitaire aux personnes touchées, y compris les personnes déplacées, les réfugiés et les victimes du conflit armé. 

 

Cette assistance était basée sur la fourniture d’un abri, de vivres, de matériel médical et de kit d’hygiène à ceux qui en avait le plus besoin, sans considération de race, de religion, d’options politiques ou autres idéologies. 

 

L’accent est toujours mis sur le respect de l’éthique professionnelle et le maintien durable de l’indépendante des influences politiques et religieuses.

 

En 2017, Nadja Now international a mise en place un projet de théâtre de marionnettes, et l´école de théâtre One Hand Puppet a été ainsi mis en place dans le camp palestiniens de Shatila à Beyrouth. 

L´association LEM Les Enfants de la Méditerranée est enregistrée à la Préfecture de Police de Paris sous le numéro RNA W751233168, et publiée au Journal Officiel le 19/03/2016 sous le numéro de parution 20160012. Siren 819 410 994. Siret 819 410 994 00019.

LEM Les Enfants de la Méditerranée

50 rue de la Bidassoa 75020 Paris 

​Tél. +(33) (0) 6 24 77 31 07

© 2020 LEM Les Enfants de la Méditerranée. Tous droits réservés.