Nos partenaires
  • Kayany

Fondée en 2013 par Nora Joumblatt, présidente de Kayany.

 

Kayany, qui signifie « mon existence », a pour mission de scolariser des enfants et jeunes syriens les plus vulnérables, réfugiés au Liban, et de leur apporter un soutien psychosocial. Depuis sa création, Kayany a scolarisé gratuitement plus de 4 000 enfants et jeunes syriens, filles et garçons, âgés de 6 à 14 ans, n'ayant pas accès à l'éducation et déscolarisés.

L'ONG Kayany a reçu le Prix de la Fondation d´entreprise CMA CGM.

  • Tahaddi Lebanon

→ Tahaddi Lebanon porte une attention particulière au soutien de la communauté libanaise. Les Dom forment une minorité ethnique qui vit au Liban et dans la région du Moyen-Orient depuis des siècles. La plupart des Dom au Liban ont été naturalisés au début des années 1990. Malgré cela, ils sont encore victimes de discrimination systématique et vivent en marge de la société. 

 

« Que serions-nous devenus si Tahaddi n'avait pas été là pour moi et ma famille? » s'est exclamé Salim avec une spontanéité très touchante après une formation de mécanicien de 5 ans passés dans le centre éducatif de Tahaddi.

Tahaddi signfie « défi » en arabe et c'est le défi de la pauvreté qu’ils veulent relever. 

  • AFEL 

→ AFEL, Association du Foyer de l’Enfant Libanaisest une association libanaise fondée en 1976, reconnue par l'État libanais par le décret en 1977 et déclarée d'utilité publique en 1987.

 

Depuis sa fondation, AFEL a pris en charge plus de 5 000 enfants au Liban. Grâce à une approche systématique unique en son genre, qui inclut la famille dans le processus de réinsertion de l'enfant, AFEL s'enorgueillit d'avoir amélioré le quotidien et la vie de milliers de personnes, et donne à des générations entières le moyen de devenir des adultes autonomes et responsables. 

AFEL est membre de World Family Organisation et International Society for Prevention of Child Abuse and Neglect. Elle est aussi membre de l’Association francophone des intervenants auprès des familles séparées. Le Prix de la Prévention des Conflits et la Paix au Liban, instauré par la Fondation Ghazal pour « l’Éducation, la Recherche et la Paix au Liban », a été décerné à l’AFEL en 2018.

  • Amel 

→ Amel est une organisation non gouvernementale libanaise non confessionnelle. L´association a été créée en 1979 pour venir en aide aux victimes de la guerre civile libanaise. C’est dans ce contexte de violences que le Dr Kamel Mohanna, médecin libanais engagé, originaire de Khiam, décide avec l’aide d’un groupe de journalistes, de professeurs et d’intellectuels, de fonder Amel. 

 

Amel c´est 24 centres à travers le Liban, 6 cliniques mobiles, 2 Unités Mobiles Éducatives, "Bus Amel" et propose depuis sa création des services dans les domaines médicaux, psychosociaux, de l’éducation et la formation professionnelle, du développement rural, de la protection de l’enfance et de la promotion des droits de l'homme auprès des populations les plus nécessiteuses au Liban.

  • Arcenciel

Association libanaise à but non lucratif, apolitique et non-confessionnelle, → arcenciel est née au cours de la guerre civile, dans les années 1984-1985, à une époque où les communautés s’entre-déchiraient et où tout le Liban fonctionnait avec une logique de ségrégation. De grands mouvements et déplacements de population étaient en cours dans le but de regrouper les gens selon leur appartenance communautaire. Arcenciel a alors fonctionné à contre courant en créant une structure qui permettait de servir tout le monde sans discrimination et de contrer cette logique de ségrégation.

  • Makhzoumi 

La → Makhzoumi est une organisation non gouvernementale (ONG) à but non lucratif. Fondée au Liban en 1997 par le député Fouad Makhzoumi et présidé par May Naamani Makhzoumi. Les actions de la Fondation interviennent auprès des populations libanaises défavorisées, dont des enfants qui travaillent au Liban avec le projet Fun Bus.

  • Almadanya

La Almadanya est une organisation tunisienne non gouvernementale (ONG) à but non lucratif. 

unnamed_edited.jpg